Les noms des petites bêtes

Le monde est plein d’objets fantastiques, mais parmi les plus étranges et (parfois) les plus beaux il y a les insectes. Ils sont nombreux, en nombre d’espèces et en nombre tout court.

Ils sont aussi – pour les humains – un sujet fascinant. Pour le linguiste (qui est un humain), s’y ajoutent leurs noms. Les insectes ont deux sortes de noms : leur nom ordinaire comme ‘coccinelle’, et leur nom savant, comme Coccinella septempunctata L.

C’est du moins ce qu’on croit au début. Promenade dans un monde exubérant.

Continuer la lecture de « Les noms des petites bêtes »

Tullio De Mauro

Je n’aime pas les choses funéraires, avant du moins qu’elles ne deviennent un jardin. Tullio De Mauro est mort. Et je ne sais pas parler des grands hommes de mon temps : ils sont « grands » parce qu’ils me touchent, aussi. Cela alourdit la langue.

Je ne l’ai pas connu. Mais ce n’est pas grave. Aujourd’hui personne n’a serré la main unique de Cervantès, l’une ou l’autre de Max Sebald, ni serré dans ses bras l’affectueux Anatole France. Nous nous promenons dans ce vaste jardin. Et je voudrais parler de De Mauro.

Continuer la lecture de « Tullio De Mauro »

Tant de langues différentes ?!

Les linguistes cherchent à expliquer la formation des milliers de langues différentes. Cette « différence » varie beaucoup, car le portugais est moins différent de l’espagnol que du basque ou du chinois.

Assez souvent, l’idée conductrice est généalogique et s’aligne sur ce qui se passe dans la reproduction des personnes. Dans sa forme extrême (qu’aucun linguiste sérieux n’accepte plus), ce parallélisme entre monde social et monde physique aboutit à la formule « une langue = un peuple ». Nous allons voir comment cette théorie est fausse.

Continuer la lecture de « Tant de langues différentes ?! »

Votre prénom est-il le bon ?

Votre prénom n’est plus au top. En 2017, Emma devance Louise, et Gabriel devance Louis1. En 2016, c’était la même chose pour les filles, mais côté garçons on avait Gabriel devant Jules : Louis en 5e position. Vous trouverez plus bas toutes les révélations sur ce sujet.

La mode est un sujet frivole. Mais c’est le seul sujet qui dure. Les journalistes changent de gros titre tous les jours, et ils doivent savoir ce qu’ils font. Si je veux savoir où en sont les sujets qui nous hantent2, même la presse mensuelle fait défaut. Il y a comme un trou noir entre l’actualité et l’encyclopédie, même en ligne. Comment faire le vrai lien entre aujourd’hui et hier ? Une méthode consiste à regarder comment vont les prénoms.

Continuer la lecture de « Votre prénom est-il le bon ? »
  1. Source : https://www.insee.fr/fr/statistiques/3532172. []
  2. Par exemple : les conséquences actuelles des bombardements atomiques ? Sait-on où est l’homme qui stoppa les chars du défilé de Tiananmen ? Comment va le Kossovo ? []