La magie est un anti-discours

Des abracadabra sur un talisman médiéval.

La magie n’existe pas. N’existent que des pratiques magiques et surtout des discours sur la magie. Or, qu’est-ce que la magie ? c’est précisément ce qui voudrait se passer de discours et créer directement – sans phrase.

La ‘formule magique’ le montre bien. Elle est incompréhensible quand elle est lisible, et est la plupart du temps illisible. C’est qu’elle veut instaurer un discours qui n’est pas un discours, elle veut un raccourci, une formule.

C’est un anti-discours. C’est un geste, une irruption du langage dans la réalité. Enfin, au lieu de dire, nous allons faire !

Continuer la lecture de « La magie est un anti-discours »

Archive(s)

« Les fantômes d’immenses navires…« 

En français, le mot est au pluriel : des archives ou, quand le lieu ou l’institution est sous-entendue, les Archives (Nationales, de la Marne etc.). L’exception est ‘une pièce d’archive’.

En italien, archivio est masculin singulier. En anglais, la traduction est plutôt files ou records, mais le mot archives1 existe aussi, parfois au singulier. Le terme anglais s’est spécialisé en informatique au singulier, d’autant que le verbe ‘archiver’ est en anglais to archive. L’emploi récent en français de une archive (au singulier) est un anglicisme.

Entrons dans les archives.

Continuer la lecture de « Archive(s) »
  1. Prononcer ‘aakaïvz’. []