Cette porte-là, tu ne l’ouvres pas

Dans une journée véritable, se produisent cent petits événements qui sont sans conséquence.

Il est donc facile de distinguer entre la vie, qui est pleine de vides, et les récits qu’on en fait, où tout est plein.

Aucun détail n’est laissé au hasard. Autant dire que rien n’est un détail.

On dirait que dans les récits, on ne signale que ce qui aura des conséquences, et que si, dans le récit, le monsieur t’a dit de ne pas ouvrir la porte…

Continuer la lecture de « Cette porte-là, tu ne l’ouvres pas »

Vous et moi au Père Lachaise

L’éternité occupe ceux qui ont du temps à perdre.
Elle est une forme de loisir.
Paul Valéry1.

Je trouve ridicule de s’extasier du « plus gros » ceci, « plus cher » cela, le plus grand zeppelin, la plus grosse bombe qui fera boum. Cette fascination pour le superlatif est finalement fade. Ce bling-bling est détestable. Mais le Père Lachaise est le cimetière le plus visité du monde : vous m’en voyez tout content.

Notez bien que c’est loin d’être, historiquement ou sentimentalement, le cimetière le plus intéressant. Il y en a d’autres plus fascinants, plus anciens, plus romantiques, plus jolis ou plus beaux. Mais nous en parlerons une autre fois. Aujourd’hui « je vous entraîne au Père Lachaise » et cela tombe bien, il fait un joli temps doux.

Continuer la lecture de « Vous et moi au Père Lachaise »
  1. Avant moi, Michel Dansel a utilisé cette citation au début de son guide : Michal Dansel, 2002, Les Cimetières de Paris. Promenades historiques, anecdotiques et capricieuses. Editeur Jean-Cyrille Godefroy. []