La laïcité et le peuple

Pour se renseigner sur l’histoire de la notion de laïcité, son inscription dans le droit, les attaques qu’elle a à subir, d’autres ont raconté bien mieux que moi. Jean Baubérot par exemple1.

Alors : de quoi je me mêle ? Du mot, bien sûr. Pour commencer. C’est un mot double, et même triple : lai, laïc, laïque. Fondamentalement, le mot signifie ‘populaire’, au sens de ‘qui concerne le peuple’ (pas au sens de ‘qui imite les people‘). Et nous verrons qu’au bout du compte, c’est bien de cela qu’il s’agit.

L’histoire du mot laïcité, histoire assez française, se fait donc à travers plusieurs épaisseurs. Mais le mot vise d’abord la possibilité de se tenir à part des religions.

La plupart des chefs religieux ne sont pas contents, et accusent la laïcité française d’être contre les religions. C’est un faux procès. La laïcité indique qu’on peut se conduire sans elles et que, dans la conduite des affaires publiques, on doit se conduire sans les chefs religieux. C’est bien cela qui en irrite beaucoup, parfois avec violence.

Continuer la lecture de « La laïcité et le peuple »
  1. Histoire de la laïcité en France, 2021 ; Petit manuel pour une laïcité apaisée, 2016. []

Protéger les services publics

Lectrices et lecteurs, vous savez que depuis de nombreuses semaines, beaucoup de Français manifestent pour deux sujets qui sont liés. Le premier concerne les retraites, dont le gouvernement actuel propose une réforme profonde. Le second concerne la dégradation progressive des services publics, à commencer par les services de santé (dont les Urgences signalent la misère croissante depuis des années) et jusqu’aux services éducatifs, qu’ils soient nationaux comme les écoles et les universités, ou associatifs dans les localités.

Continuer la lecture de « Protéger les services publics »
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search