Lamentation sur l’Y

‘Y’ pour les pavillons et sémaphores.

L’Y est tout petit. Un des trois mots d’une seule lettre : a, à, y. Et des trois, c’est le plus rare, comme nous allons le voir.

Maintenant, parlons de la lettre Y. C’est aussi la plus rare de toutes. Bon, je sais bien qu’il y a K1 et W qui sont encore plus rares, mais est-ce qu’ils comptent ? Avant 1789, personne n’aurait imaginé qu’on les mette dans l’alphabet – mais Y, on l’emploie depuis des siècles. Triste vie, que celle de l’Y !

Continuer la lecture de « Lamentation sur l’Y »
  1. Pour K, voir le billet du 31 mars 2019. []

Guerre des sexes et mal du neutre, 1.

  1. Le masculin “non marqué”

Parmi les débats tantôt bienveillants et tantôt acrimonieux au sujet de la féminisation des noms de métier, on voit resurgir la question du neutre. Dans un document qui a une vingtaine d’années, l’Académie avait utilisé une méthode classique en linguistique, afin de démontrer que le masculin était bon pour tout, ou ‘neutre’. Bien vite : fureurs et sarcasmes – non sans raison.

Continuer la lecture de « Guerre des sexes et mal du neutre, 1. »