Possession

Un dibbouk, c’est quelqu’un en vous. Vous le sentez ou pas, mais il est là. C’est une autre personne qui vous habite. Vous « possède ».

Il (ou elle) occupe la place, mais pas complètement. Ce parasite vous respecte, car s’il vous dévore, il scie la branche sur laquelle il est perché. Il n’est parfois qu’un oiseau dans le branchage. Mais un oiseau peut croasser fort.

Parfois, il investit la place : une âme entière qui finit par occuper un corps entier et ira, au besoin, en occuper un autre plus tard. C’est un dibbouk qui a réussi. Il n’y a plus que lui. Il est vous. Je est un autre.

Continuer la lecture de « Possession »

Allons dans la lune

Depuis qu’on la piétine, la lune n’est plus comme elle était.

Elle était un lapin, un bonhomme aux yeux vides, diverses figures comme on en plaque sur les jeux d’étoiles pour en faire des constellations. Plus tard elle a été un endroit constellé des noms bizarres qu’on donnait aux cratères. Elle était aussi un argument constant des philosophes, quand ils voulaient se moquer de nous. En France : Cyrano de Bergerac, né à Paris rue des Deux Portes, puis baptisé le 6 mars 1619. Moi aussi, je crois avec dévotion ce que dit Auguste Jal1 :

« Enfin, après de longues peines, je connus qu’Abel Cyrano avait quitté le quartier de Saint-Eustache pour celui de Saint-Sauveur, et qu’Espérance Bellanger était accouchée dans son nouveau logis d’un garçon dont voici l’acte de baptême. »

Continuer la lecture de « Allons dans la lune »
  1. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k47543/f471.image.r=.langFR Voir l’article très complet de Wikipédia sur Cyrano, consulté de 15 fév. 2019. []
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search