Tromperie féminine

En anglais, le mot deception signifie ‘tromperie’ ; deceive somebody ‘tromper quelqu’un’. En français, déception a un sens très différent. Il n’a pas le caractère actif de ‘volonté de tromper’ ; il est passif et, plus encore que ‘avoir été trompé’, eh bien ‘on s’est trompé’ et on est déçu – qui en anglais serait disappointed, ‘désappointé’.

Parmi les figures qui combinent le sens anglais, actif, et le sens français, passif, du mot déception, il en est une qui a une longue et intrigante carrière, et que j’appellerais pour faire simple « la tromperie féminine ».

On va me dire : quoi ! et les hommes ?! – Je suis d’accord, bien entendu. L’enjôleur, le Don Juan de plus ou moins grand air, est aussi un personnage curieux. Mais je vais essayer de raconter mon histoire tout de même.

Continuer la lecture de « Tromperie féminine »

Le bonheur et la joie : examen public !

‘Le rêve du bonheur’, 1819. Constance Mayer-Lamartinière. Louvre.

Caramel entreprend d’ausculter le bonheur. Quand on aura fini, on fera entrer le patient suivant, la joie.

Questions : Les fera-t-on tousser ? Vérifier leur carnet de santé ?

Les ennemis de Caramel ricanent : On va encore parler des mots, et pas des choses !

Oui c’est vrai, des mots – mais ils veulent toujours dire un peu quelque chose.

Continuer la lecture de « Le bonheur et la joie : examen public ! »

La laïcité et le peuple

Pour se renseigner sur l’histoire de la notion de laïcité, son inscription dans le droit, les attaques qu’elle a à subir, d’autres ont raconté bien mieux que moi. Jean Baubérot par exemple1.

Alors : de quoi je me mêle ? Du mot, bien sûr. Pour commencer. C’est un mot double, et même triple : lai, laïc, laïque. Fondamentalement, le mot signifie ‘populaire’, au sens de ‘qui concerne le peuple’ (pas au sens de ‘qui imite les people‘). Et nous verrons qu’au bout du compte, c’est bien de cela qu’il s’agit.

L’histoire du mot laïcité, histoire assez française, se fait donc à travers plusieurs épaisseurs. Mais le mot vise d’abord la possibilité de se tenir à part des religions.

La plupart des chefs religieux ne sont pas contents, et accusent la laïcité française d’être contre les religions. C’est un faux procès. La laïcité indique qu’on peut se conduire sans elles et que, dans la conduite des affaires publiques, on doit se conduire sans les chefs religieux. C’est bien cela qui en irrite beaucoup, parfois avec violence.

Continuer la lecture de « La laïcité et le peuple »
  1. Histoire de la laïcité en France, 2021 ; Petit manuel pour une laïcité apaisée, 2016. []

Initials B.B.

Serge Gainsbourg avait beaucoup de talent. C’est peu de le dire. Les preuves en sont nombreuses et jonchent des routes diverses.

Une amie qui vient de m’écrire m’a remis en mémoire ‘En relisant ta lettre’ (1961) comme un miroir qui, plus rusé que le ‘Poinçonneur des Lilas’ (1958) déploie l’amour morbide et brillant de Serge pour les mots. L’émail des mots.

Mais beaucoup de titres plus tard développent l’ampleur et le poinçon de Gainsbourg. ‘Initals B.B.’ est de 1968, de même que ‘Qui est in et qui est out’ ; Histoire de Melody Nelson de 71 ; ‘Je suis venu te dire que je m’en vais’, de 1973. ‘Fuis le bonheur de peur qu’il ne se sauve’ de 1983.

Revenant ce soir1 d’écouter la Symphonie du Nouveau monde d’Antonin Dvořák, c’est à ‘Initials B.B.’ que j’aboutis.

Continuer la lecture de « Initials B.B. »
  1. 4 mai 2024. Orchestre symphonique ‘Les clés d’Euphonia’. []

Miroir miroir

Il existe des thèmes locaux : les bouquinistes parisiens, l’usage des chrysanthèmes verts. Il existe des thèmes mondiaux : leur puissance de fascination court de lieu en lieu et d’âge en âge.

Les miroirs apparaissent1 un peu avant l’écriture. Mais rapidement, au Moyen-Orient ancien, en Egypte, puis en Chine et au Japon, on en trouve des traces littéraires. Presque partout, on y trouve les femmes, et la magie – pas toujours ensemble.

C’est un thème tellement “porteur” qu’il devient lourd. Pour rester léger, je vais me concentrer sur deux récits d’un auteur chinois du XVIIe siècle.

F. Grenand à la fin sur ‘ombre’ et ‘reflet’ chez les Wayãpi de Guyane.

Continuer la lecture de « Miroir miroir »
  1. Vers 4000 AEC pour les miroirs métalliques en Mésopotamie. []
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search