Karambolage, floc et tropf

Karambolage est sans doute mon émission préférée : drôle, instructive, astucieuse, avec une éberluante capacité à se renouveler. Elle dure 11 ou 12 minutes, il y en a une nouvelle chaque dimanche sur Arte ; et on peut en voir de nombreux épisodes en différé1.

Détail de l’épisode sur ‘la délation’2

Chaque semaine reviennent un reportage ludique et sérieux sur certaines coutumes en France et en Allemagne, des onomatopées ou des mots dans les deux pays, un regard comparatif sur un objet ou une manie etc. L’émission de Claire Doutriaux se donne pour sous-titre « une anthropologie comparative amusée des autochtones de part et d’autre du Rhin », et c’est tout-à-fait ça.

Ma rubrique préférée est celle de l’onomatopée / Lautmalerei. L’image en tête de ce billet3 est un détail de la comparaison entre français et allemand pour le “son du klaxon”. La jeune femme sur l’image, française, dit “pouette pouette” et elle a raison. Qui imaginerait autre chose ? Les nombreux témoins francophones filmés ensuite confirment d’ailleurs cette vérité inaliénable. Stupeur, il suffit d’être germanophone pour dire “tööt tööt”, “tuut tuut”, et plus souvent “tüüt tüüt”. Le linguiste trouve là un matériel passionnant : authentique, filmé, enregistré, vivant !

Un des épisodes les plus hilarants est pour le bruit de la pluie qui tombe4. Les francophones filmés disent “ploc ploc”, même si moi qui vous parle, j’aurais sans doute dit “plic ploc” et peut-être même “flic floc” – mais ce dernier ressemble un peu aussi au bruit quand on marche dans les flaques. Car qui dit “flaque” dit “floc”.

Or, tenez-vous bien, nos voisins d’Outre-Rhin disent “Tropf tropf”. Incroyable, non ? Vérifiez vous-même :

Evidemment, les érudits parmi nous savent qu’une “goutte (de pluie aussi)” se dit en anglais drop, et dans la norme allemande tropfen – qui lui correspond exactement. Bref, c’est un peu comme si nous disions “goutte goutte” – comme dans :
“goutte gouttelette de pluie, mon chapeau se mouille…”5

La démonstration que ce qui nous paraît naturel paraît bizarre à autrui, ne peut pas être plus limpide, ni plus amicale. On pourrait peut-être se fâcher tout rouge, et déclarer que c’est “ploc ploc” ou rien, et que tous les étrangers seront privés de parapluie !6 Mais l’émission où les Français déclarent que le nom de chien le plus évident est “Médor” – alors même qu’ils reconnaissent que ce nom ne se donne pas du tout7, est un tour de force d’ingénuité (“c’est pas comme ça, mais quand même ça devrait”) et, de la part des journalistes-anthropologues-linguistes de cette fine équipe de Karambolage, un discret exploit.

  1. En allant à https://www.arte.tv/fr/videos/RC-014034/karambolage/ []
  2. https://www.arte.tv/fr/videos/083941-005-A/karambolage/ []
  3. Visible à https://www.arte.tv/fr/videos/078724-039-A/karambolage/ []
  4. https://www.arte.tv/fr/videos/083941-008-A/karambolage/ []
  5. On peut écouter la chansonnette à https://www.youtube.com/watch?v=-oM8H9CyzB8 []
  6. L’image ci-contre est extraite d’une émission sur l’obligation faite aux riverains, en Allemagne, de déneiger leur portion de trottoir, et veut rappeler les mérites du graphiste de l’équipe. []
  7. https://www.arte.tv/fr/videos/078724-031-A/karambolage/ []

Une réflexion sur « Karambolage, floc et tropf »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.